Trois photos-cartes inédites de Bertolani

Secondo Bertolani arrive en 1897 en Éthiopie où il était employé subalterne avant de devenir agent consulaire à la Légation italienne. Il fut, entre autres, en charge du télégraphe entre Addis Abäba et Asmära (voir BERTOLANI Secondo, Etiopia. Linee telegrafiche e telefoniche in EtiopiaMonografie e rapporti coloniali, tipografia nazionale di G. Bertero e C, 1912 – 15 pages). Mais, avant toute chose, c’est son activité de photographe amateur qui l’a rendu célèbre, dont les clichés ont été massivement -et le sont toujours- imprimés. Il est l’auteur de portraits célèbres dont plusieurs illustrent l’édition par Maurice de Coppet de la Chronique du règne de Menelick II de Guébré-Sellassié (1930-1932).

A la même époque, la charnière du XXe siècle, d’autres photographes italiens étaient actifs en Ethiopie, en particulier Lincoln De Castro et Carlo Annaratone, fonctionnaires de la Légation italienne. De même, Luigi Naretti, très productif en Érythrée dans la dernière décennie du XIXe siècle, a laissé des clichés d’Éthiopie.

L’évolution technique et l’accroissement de la population étrangère dans la Corne de l’Afrique créaient un débouché pour les photographes, de plus en plus nombreux au début du XXe siècle, qui vendaient leur production sous forme de portraits et de cartes postales, mais aussi de photographies pour la presse illustrée qui remplaçaient les gravures par des photographies grâce à l’invention de la similigravure.

L’IsIAO conserve un important fonds Bertolani (PALMA Silvana, L’Africa nella collezione fotografica dell’Isiao. Il fondo Eritrea-Etiopia, Roma-Napoli, Isiao Università di Napoli “L’Orientale”, 2005), mais toutes les photographies qui le constituent ne sont pas forcément on œuvre personnelle. Nombreux sont les photographes qui complétaient leur production par d’autres photos achetées. Parmi les oeuvres de Bertolani, mentionnons particulièrement les nombreux portraits de la cour et, en particulier, celui de du roi des rois Menilek II en grand apparat. Ce portrait a été maintes fois reproduit, tant par Arnold Holtz (carte postale sans crédit) que par Maurice de Coppet (Chronique, vol. 2, p. 500, pl. XLVII) qui mentionne Bertolani comme son auteur.

image13
Le roi des rois d’Ethiopie Menilek II, portrait par Secondo Bertolani publié par Maurice de Coppet dans la Chronique du règne de Menelick II de Guébré-Sellassié (1932, vol. 2, p. 500, pl. XLVII)

 

Si un doute pouvait subsister quant à l’identité de l’auteur de ce portrait, Hugues Fontaine confirme, sur son blog, l’attribution de cette photographie à Secondo Bertolani, en se fondant sur un tirage signé par Bertolani qui est conservé dans les archives de Robert P. Skinner (dont ses carnets de notes) au Massillon Museum (Ohio). Cette signature permet, par ailleurs, de confirmer l’authenticité de celles inscrites sur les photos ci-dessous.

Bertolani a longuement vécu en Éthiopie qu’il a quittée lors de la déclaration de guerre de l’Italie en 1935, selon Henry de Monfreid : “On me frappe sur l’épaule et je me trouve en face de la figure réjouie de Bertolani. C’est un italien qui vécut en Ethiopie plus de trente ans. Bertolani a de vastes concessions de café en pays arrousi où il se trouvait ces temps derniers…” (MONFREID Henry de, Le masque d’or, Paris, 1936, pp. 218-219). Cependant, se fondant sur les archives des Affaires étrangères italiennes, Estelle Sohier affirme que Bertolani aurait été incarcéré en 1932-1933 pour des raisons politiques alors que l’Italie fasciste préparait l’invasion de l’Éthiopie. Il serait mort en 1938, assigné à résidence et interdit de contacts avec des Ethiopiens (SOHIER Estelle, Le roi des rois et la photographie…, Paris, 2012, p. 44). A en croire Monfreid, il semblerait, néanmoins, que Bertolani pût retourner en Éthiopie entre-temps.

Voici trois documents inédits de Secondo Bertolani, des photographies prises à Addis Abäba et tirées en photos-cartes, qui furent expédiées par leur auteur depuis (ou via) Aden vers l’Italie en octobre 1905 (oblitération ‘ADEN CAMP 18oc.05’). Elles portent chacune la signature de l’auteur et une légende manuscrite.

BERTOLANI - Gebbi recto-1BERTOLANI - Gebbi verso

 

BERTOLANI - Giyorgis recto-1BERTOLANI - Giyorgis verso

 

BERTOLANI - marché recto-1

BERTOLANI - marché recto 1
(coll. privée)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s